business en ligne

1/8 — Business en ligne : les 7 étapes incontournables

Nov 25, 2020

Dans ce nouvel épisode, je vais partager avec vous les étapes à franchir pour penser, construire et développer un business en ligne. 

Le processus que vous allez découvrir ici fonctionne pour la grande majorité des modèles commerciaux. Toutefois, les exemples que je partagerai avec vous sont des exemples liés au modèle suivant : 

  • Infopreneuriat

  • Coaching

  • Consulting

En bref, comment transformer vos connaissances, compétences et talents en argent.

L’idée derrière cette série de podcasts n’est pas simplement de vous aider à comprendre le processus.

Je veux que vous validiez 3 choses : 

  • Est-ce que l’entrepreneuriat sur le Web est fait pour vous ?

  • Quelles sont les ressources dont vous avez besoin pour démarrer une activité en ligne ?

  • Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on se lance dans l’aventure entrepreneuriale?

D’ailleurs, si ce n’est pas encore fait, je vous invite vivement à prendre connaissance du podcast précédent, dans lequel je vous ai présenté une feuille de route appelée « La Traversée » qui vous aide à planifier vos projets ambitieux. 

Cette série compte 7 ou 8 épisodes.

Chacun nous aidera à traiter et approfondir l’une des 7 étapes.

Le Pourquoi Puissant…

Je sais ce que vous vous demandez. 

Pourquoi vous offrir tous ces enseignements gratuitement alors que certains payent pour y accéder à travers le programme WMA, mes Workshop et Masterminds…

La question est légitime ! 

Je vais être tout à fait transparent avec vous. 

Il y a « avant tout » une raison stratégique et… une raison « spirituelle »

Commençons par ce qui est le plus important à mes yeux : la raison spirituelle. 

La raison spirituelle

Comme vous le savez sûrement, je ne suis pas très bon en math. 

Lorsque j’ai vu le prof de Math écrire : « La Trigonométrie » au tableau, je savais que je n’en avais plus pour longtemps mathématiquement parlant.

Pourtant, lorsqu’il s’agit de ma vie, je m’efforce à faire de bons calculs. 

Regardez ! 

Notre vie est faite d’additions, de soustraction, de multiplication et de division. 

Enfant, on apprend beaucoup de choses. On est amené à tout toucher, expérimenter, tomber, se relever… Nos parents nous enseignent un certain nombre de sagesses, des valeurs

Notre disque dur mental se remplit à vitesse grand V. 

C’est ainsi que nous apprenons sans le savoir la première opération mathématique : l’addiction 

Arrivé à l’adolescence, on commence à faire une sélection un peu plus précise de ce que nous voulons garder. Généralement, on rejette tout ce qui est relou, désagréable et nuisible de notre point de vue…  

On soustrait…

La vie adulte nous apprend la multiplication. Nos rôles et nos responsabilités se multiplient. Papa, maman, entrepreneur ou salarié, 

Lorsque l’étape de la vieillesse de fait entendre, nous comprenons que c’est bientôt la fin de l’histoire. Nous comprenons alors que nous n’emporterons rien avec nous dans l’autre monde, alors nous commençons à diviser nos acquisitions… On écrit son testament par exemple… 

Donc, tout au long de nos vies, les mathématiques nous accompagnent… 

Arrêtons un instant et prenons du recul pour avoir une vue globale sur ce livre d’arithmétique.

Les deux dernières étapes de nos vies nous invitent à :

  • multiplier… les biens, les rôles, les projets, les bibelots… les acquisitions…

Pour au final…

  • diviser le tout losrque nous pensons conscience (vraiment) que nous n’emporterons rien avec nous…

Si…

… Une chose…

… Nos bonnes actions et l’intention qui les accompagne. 

Ce qui nous amène à la réflexion suivante :

Et si la clé était de passer le plus de temps possible à planter le maximum de graines…

 

Cela permettrait à notre (réel) patrimoine de continuer à prospérer, se multiplier, même après notre départ.

Depuis quelques années, le Très Haut m’a permis d’accumuler un certain nombre de connaissances… de 1001 autres bienfaits… 

Ces connaissances, j’ai décidé de les distribuer de façon intelligente.

Pas seulement les offrir gratuitement…

Les offrir intelligemment, de façon à ce que les gens les appliquent et obtiennent des résultats… Puis, inspirent à leur tour d’autres personnes… puis, d’autres personnes…

La raison stratégique 

La raison stratégique rejoint, d’une certaine façon, la raison spirituelle, tout en contribuant à augmenter le chiffre d’affaires de mon entreprise.

D’un point de vue web marketing…

… il existe plusieurs canaux pour acquérir de nouveaux clients. 

Vous pouvez avoir le meilleur produit ou service du monde, la meilleure boutique, le site le plus joli… si personne ne le sait… votre entreprise ou activité est comme un bolide dans carburant. 

Vous n’irez nulle part.

Il existe d’innombrables moyens de gagner en visibilité. 

Comme nous le verrons un peu plus loin dans cette série, certaines stratégies vous permettent d’ouvrir le robinet et d’obtenir immédiatement un flux de visiteurs ciblés et de clients sur votre site Web (ou boutique physique).

Toutefois, ces stratégies nécessitent votre attention. 

En gros, le robinet ne tourne pas sans une assistance de votre part.

Par exemple, la publicité payante sur les plateformes sociales comme Facebook ou Google… (on en reparlera).

Bah, là, c’est un peu ça… 

Si vous ne sortez pas les billets de banque pour arroser Mark Zuckerberg ou Larry page, pas de visiteurs, pas de visiteurs, pas de client… pas de client…

Lorsque j’ai étudié en profondeur les différents moyens d’attirer ces visiteurs ciblés (attirer du trafic), j’ai découvert ce que l’on appelle « la stratégie de contenu » ou « Content Marketing » en anglais. 

Le fait de distribuer du contenu à forte valeur ajoutée régulièrement sur votre marché, de façon à :

  • Répondre aux questions importantes que vos clients se posent.

  • Prouver votre expertise.

  • Vous positionner dans les moteurs de recherches et donc apparaitre lorsque vos clients recherchent des informations sur les produits et services que vous proposez.

C’est cette méthode que j’applique depuis le début et elle a toujours tenu toutes ses promesses. 

Bien entendu, j’utilise aussi la pub (Facebook et YouTube et Google Ads), ainsi que d’autres canaux de communication, mais la stratégie de contenu reste le pilier de ma stratégie.

Certes, ce n’est pas le moyen le plus facile ou rapide, mais c’est le moyen le plus puissant sur le long terme.

Pourquoi la stratégie de contenu est ma stratégie préférée pour attirer des visiteurs de qualité (comme vous)

Les contenus que vous partagez sur Internet sont comme les rubriques d’un CV. Plus il y a de pépites et plus vous augmentez la valeur perçue de votre entreprise. Plus vous avez de valeur aux yeux du marché… ou tout simplement aux yeux du client, et plus vous augmentez votre chiffre d’affaires.

Si je donne tout, je vends quoi ?

Lorsque nous communiquons à grande échelle, l’une des objections qui revient sans cesse est « Pourquoi acheter votre formation, alors que tout est déjà probablement sur Google ? »

Ok ! Mais si tout est déjà sur Google, pourquoi vous n’êtes pas encore lancé ?

Pourquoi vous n’êtes pas encore aux commandes d’un business à 7 chiffres, un super parent exceptionnel qui déborde de confiance en soi… ?

Tout simplement parce que la réussite de vos grands projets nécessite bien plus que de l’information.

La recette gagnante compte plusieurs ingrédients, dont l’information fait partie, mais ce n’est pas le seul ingrédient.

Look !

Vous avez besoin d’un plan, un itinéraire…

Quand vous acceptez de quitter l’Ancien Monde et que pour cela vous avez besoin de traverser l’Océan. Il y a de l’eau, de l’eau et encore de l’eau à perte de vue. 

Vous avez besoin de savoir quelle direction prendre et…

… par où commencer.

Sur Internet, c’est pareil. Lorsque vous vous retrouvez face aux 110 millions de résultats de recherches autour du business en ligne, non seulement, vous ne savez pas par où commencer, mais vous ne savez pas non plus à qui faire confiance, comment éviter la piraterie…

Vous avez besoin d’un plan, d’un itinéraire, d’un cadre et d’un accompagnement. 

Surmonter vos peurs

Et ce n’est pas tout.

Vous avez besoin de surmonter vos peurs.

  • Peur d’échouer.

  • Peur de perdre votre temps.

  • Peur de perdre votre argent.

  • Peur de ce que les autres pourraient dire ou penser si vous décidez de quitter l’Ancien Monde pour une terre promise qui, pour le moment, n’existe que dans votre tête.

(Et vous savez qu’il sera inutile de leur dire que vous avez confiance en Dieu. Ma spiritualité — de la théorie à la pratique, il y a un genre de grand canyon que très peu choisissent de franchir) 

Voilà, ce que nous vendons.

Un itinéraire que nous avons emprunté des dizaines de fois.

Moi, à titre personnel, ainsi que les Success-Stories de Mehdi du site Arabe en ligne, Sonia de la Business Girl Academie, Ismail Mounir, Oummie Academie, Abdelkarim d’Arabic Immersion, Steve de Transformation,… 

Alors, est-ce que cela veut dire que nous vous garantissons qu’il n’y aura pas de tempête en chemin ? 

À votre avis ?

En fait…

Si quelqu’un vous garantie cela un jour, …

 

Ce qu’on peut vous garantir en revanche, c’est que la compréhension et l’application de chaque étape proposée par nos programmes vous permettra d’augmenter votre valeur.

Bien entendu, si vous n’avez pas les moyens d’investir dans nos programmes, les informations que nous partageons vous aident à commencer le voyage avec plus de visibilité que la moyenne des gens…

Les 7 étapes pour créer un business en ligne

Je vais donc partager avec vous les 7 étapes pour vous lancer sur Internet. Ces étapes sont adaptées aux personnes qui partent de zéro… 

  • Aucune idée validée…

  • Peu ou pas de connaissances techniques…

Une fois que ces étapes seront listées, nous détaillerons chacune d’entre elles au fur et à mesure que nous avançons dans ce podcast.

Je ferai régulièrement des parallèles avec des entreprises créées par des membres de nos programmes. Certaines reviendront souvent, car ce sont celles que nous avons accompagnées de près. 

Si vous faites partie de l’un de nos programmes et que vous souhaitez partager votre Success-Story avec nous, je serai ravi d’en parler avec vous… et de vous présenter à notre audience.

Je ferai également référence à « La Traversée », concept clé, partagé dans le premier épisode de ce podcast. Notamment pour revenir à des principes importants en matière de psychologie.

Commençons !

Créer un business en ligne ? A quelle adresse voulez-vous envoyer votre courrier ?

Lorsque vous écrivez une lettre papier à quelqu’un, il est essentiel d’y indiquer l’adresse du destinataire. D’abord, cela augmente la probabilité que votre courrier arrive à destination.

Ensuite, même si votre courrier se perd, la personne bienveillante qui le trouvera le transmettra au destinataire.

Ici, c’est la même chose.

Ne vous lancez qu’après avoir validé la destination de votre intention. Le fameux « Pourquoi. ».

Ainsi vous augmentez vos chances d’entreprendre pour les bonnes raisons. Celles qui impactent non seulement votre vie personnelle, professionnelle et surtout spirituelle.

De plus, une intention claire vous évite de vous perdre en chemin. Et quand bien même vous vous perdez, il y aura toujours une partie de vous pour vous prendre par la main et vous remettre sur la voie.

  • Pourquoi voulez-vous entreprendre ?

  • Que se passe-t-il dans l’Ancien Monde qui vous pousse à larguer les amarres, alors que vous ne savez pas naviguer ?

  • Pourquoi est-ce aussi important à vos yeux ?

Tant que les réponses à ces questions ne provoquent pas en vous d’émotions, c’est que ce ne sont les bonnes réponses.

La grande majorité de ceux qui ont réussi et obtiennent aujourd’hui des résultats concluants avait des raisons plus que valables. 

… des raisons émotionnelles…

Ces raisons étaient souvent présentées après un « Je n’avais pas le choix… Parce que… »

Prenons l’exemple de Rachida de la Wonder Tribu

Maman de 8 enfants, IEF (école à la maison) et entrepreneur…

Lorsque je lui ai demandé lors du Sommet des Impacteurs les raisons qui l’avaient poussé à entreprendre, elle me répond : 

« Je n’avais pas le choix. J’avais mes enfants à nourrir et à élever. » 

Attention, je ne dis pas que vous ne devez pas avoir le choix. Je dis simplement que la raison doit être importante à vos yeux.

Pour ma part, je suis parti. J’ai quitté mon CDI, parce qu’il y avait danger pour ma foi.

Lorsque je me projetais à court, moyen ou long terme, je ne voyais pas ma situation s’améliorer. Au contraire… l’avenir paraissait sombre

Le déluge était annoncé.

(rdv —> premier épisode —> pour comprendre cette punshline)

Destination : business en ligne. 7 escales…

Une fois que vous avez votre « Pourquoi », vous êtes prêt à larguer les amarres.

Les étapes suivantes suivent un ordre logique. Cependant, certaines étapes peuvent être inversées ou arriver avant (en fonction des résultats que vous obtenez).

  • Étape n° 1 — Trouver une idée de business en ligne

  • Étape n° 2 — Choisir un positionnement 

  • Étape n° 3 — Construire/optimiser son site et les premiers points de contact (réseaux sociaux)

  • Étape n° 4 — Développer une audience/un public/attirer du trafic

  • Étape n° 5 — Créer une offre irrésistible/un produit/un service 

  • Étape n° 6 — Créer et améliorer son système de génération de profit

  • Étape n° 7 — Organiser un lancement de produit

Ce que je vous propose ici, c’est de vous présenter les challenges et les défis proposés par chacune de ces étapes. 

Je vous donnerai également accès à l’une des stratégies mentales les plus puissantes que je connaisse pour venir à bout des pensées négatives.

Celles qui vous font obstruction à toute tentative de changement ou d’évolution. 

Au cours des prochains épisodes, nous prendrons le temps d’approfondir ces étapes. Je vous transmettrais les outils et les indications pour les valider les unes après les autres.

Étape n° 1 — Trouver une idée.

Commençons par l’étape n° 1 qui permet de créer un business en ligne. En fait, c’est l’étape incontournable pour toute personne qui souhaite se lancer tout court.

Trouver une idée de business rentable… (mais pas que…)

Comme c’est le début du voyage - Vous venez de quitter l’Ancien Monde - Vous perdez une partie de vos repères.

C’est à ce moment-là que votre cerveau oppose le plus de résistance.

C’est la panique à bord

Vous êtes assailli par une pluie de questions, toutes aussi déroutantes les unes que les autres.

  • « Comment je peux trouver une idée qui n’a pas déjà été réalisée par d’autres ? » 

  • « Et même si je trouve une idée. Comment être certain que celle-ci fonctionnera ? »

  • « Imagine ! Je passe une tonne de temps sur cette idée et que mon projet se solde par un échec. »

  • « Je ne vois pas ce que je pourrais vendre… »

  • « Pourquoi quelqu’un voudrait m’acheter quelque chose à moi… »

  • « Je n’ai pas assez de connaissance pour produire quelque chose que je pourrais vendre. Je ne veux pas arnaquer les gens. »

Généralement, la plupart des gens arrivent à cette étape avec zéro idée… C’est le syndrome de la page blanche. 

Il y a un autre problème, tout aussi courant…

Je déborde d’idées

  • « J’ai trop d’idées… »

  • « Comment choisir LA bonne idée ?

Ces deux types de questionnement forment un gigantesque… mur de paille.

Pourtant, il se présentent comme une muraille infranchissable aux yeux des porteurs de projets.

Tout le monde a vécu ce moment au moins une fois dans la vie.

On a l’impression de manquer de compétence ou de capacité pour accomplir quelque chose… Finalement, lorsque les conditions sont réunies, on le fait ! 

Et tout de suite après avoir franchi la ligne d’arrivée, nous sommes accueillis par le regret de ne pas l’avoir fair avant.

C’est comme apprendre le vélo ou à nager

Coaché par mes enfants, j’ai appris l’année dernière à presque 40 ans à nager.

Un grand moment…

Toutefois, je n’ai pu m’empêcher de penser.

“C’était tout ? Il n’y avait que ça à faire ?”

Bon, je ne suis pas encore prêt pour les Jeux Olympiques, mais j‘y travaille.

 

Étape n° 2 : Choisir un positionnement 

La deuxième étape pour créer un business en ligne consiste à définir un positionnement unique et affiner votre modèle commercial. 

Le positionnement, l’image de marque sont des éléments que j’ai souvent négligés et qui, pourtant, sont capitaux pour gagner immédiatement en visibilité lorsque vous arrivez sur un nouveau marché.

L’image de marque ne comprend pas simplement votre logo ou votre police d’écriture. 

Il y a toute une réflexion à avoir autour de votre marque et du positionnement de votre entreprise.

Vous ne voulez pas viser tout le monde parce que viser tout le monde c’est ne viser personne. 

“Si vous décochez une flèche avec l’objectif de toucher 6 cibles simultanément, la déception est probablement ce que vous arriverez à toucher en premier.”
— MOI 😄

J’ai vu d’innombrables projets jeter l’éponge à cause d’un problème de positionnement. Bizarrement, l’histoire se termine souvent par la même réplique aussi vague que le positionnement.

« Ça marche pas. »

J’ai moi-même fait les frais d’un positionnement bancal pendant plusieurs années. 

Ma spécialité est le webmarketing opérationnel et ma chaine YouTube était composée de plus de 200 vidéos sur le Mind Setting, la Motivation et le développement personnel.

Nous y reviendrons bientôt. 

 

Étape n° 3 : Construire et optimiser le site (et les premiers points de contact)

La troisième étape dans l’aventure “Créer un business en ligne” consiste à créer et optimiser un site web, ainsi que vos réseaux sociaux. 

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, beaucoup prédisent la mort des sites Web.

En attendant cette fin du monde apocalyptique annoncé par les Medium du Web qui, bizarrement, ont souvent des intérêts financiers liés à leurs prédictions, un site web optimisé reste l’un des outils les plus puissants pour construire une audience de qualité.

Vos réseaux sociaux sont des points de contact tout aussi intéressants (si ce n’est plus, sur certains marchés), mais sur les réseaux sociaux, vous n’êtes tout simplement pas chez vous.

Si vous ne respectez pas les règles du jeu… 

“Mettez vos chaussures et prenez la porte… Bien sûr, nous gardons votre audience, car ce public nous appartient.”_Les Méchantes Plateformes Social Media

Dans l’épisode consacré aux site Web et aux premiers points de contact, nous verrons comment configurer votre présence web de façon à transformer un maximum de visiteurs en clients potentiels…

Mieux ! Comment créer une relation dès les premières minutes qui suivent le premier contact.

Étape n° 4 Construire l’audience 

Une fois que le site est en ligne, vous pouvez fêter ça, car vous venez de passer un genre de point de non-retour.

Vous êtes passé de la théorie à la pratique.

Votre entreprise existe (vraiment).

Maintenant, l’objectif est de créer l’audience.

Eh ! On va la jouer franc-jeu… 

Si vous voulez lancer un business en ligne, c’est votre plus gros challenge qui se joue ici.

Plus tôt dans cet épisode, je vous ai donné quelques éléments de réponse avec mon speech sur la stratégie de contenu. Nous approfondirons la question dans l’épisode dédié à l’audience.

Nous verrons comment créer une audience de fans inconditionnels.

On me dit dans l’oreillette que vous recevrez également quelques stratégies non conventionnelles inédites que j’utilise depuis 2 années… et que je suis prêt à partager aujourd’hui.

Étape n° 5 : Créer une offre irrésistible 

L’un des principaux problèmes des entreprises du web qui ne « marchent pas. » est qu’elles ne savent pas se vendre.

Pire, elles créent un produit ou une offre qui ne correspond pas aux besoins du marché.

Dans le podcast dédié à l’offre, nous verrons comment créer une offre, un produit un service qui correspond à 200 % aux besoins du marché, ainsi que les 5 ingrédients clés qui rendent une offre irrésistible. 


Étape n° 6 : Créer et optimiser son système de génération de profit

Vous avez un produit. Vous avez une offre. Vous avez un site.

Je sais ce que vous vous demandez. 

“Comment vendre sur Internet ?”

Mais ce n’est pas la bonne question.

La vraie question est « Comment construire un processus de vente qui permet d’augmenter vos profits de façon exponentielle. »

Cette étape ne se limite pas à connaitre les techniques de persuasion. C’est toute l’expérience client qui est à élaborer.

  • Que se passe-t-il avant, pendant et après l’achat ?

  • Quels outils webmarketing dois-je utiliser pour automatiser mes ventes ? (c’est possible ça ?)

  • Comment accepter les paiements ?

  • Comment livrer mon offre… et sur quel espace membre ? Kajabi, Clickfunnels, Learnybox ?

Alors, il se peut que cet épisode soit divisé en deux parties, parce qu’il y a beaucoup de choses à dire. 

Étape n° 7 : Lancer son produit

Même si, à ce moment du voyage, votre business en ligne est lancé, cette étape est importante.

Pourquoi organiser un lancement de produit lorsqu’on a déjà un processus de vente qui cartonne ?

Ok !

Tout d’abord, un lancement de produit est un excellent moyen d’augmenter rapidement votre chiffre d’affaires, mais ce n’est pas le seul.

  • Un lancement permet d’augmenter votre autorité aux yeux du marché

  • Cela vous permet d’augmenter votre base de données (votre audience)

  • Un lancement vous permet d’interagir avec votre audience, de façon à mieux maitriser ses besoins, ses objections et les mots qu’elle utilise pour les exprimer. (Voir notre FAQ ici)

Voilà, vous avez là, les 7 étapes à valider pour donner à une activité viable sur Internet. Tous les experts sérieux vous proposeront quelque chose de similaire. 

Toutes les méthodes qui vous proposent de créer un business en ligne rentable en moins de 30 jours sont à fuir comme la peste. 

J’apprends, j’applique, je passe à l’étape suivante…

Comme dans un jeu vidéo, chaque étape de ce processus vous transmet une nouvelle compétence dont vous aurez besoin pour valider la suivante.

On ne gravit pas l’Everest sans un entraînement préalable. 

Maintenant, comment se fait-il que sur les millions de personnes qui s’intéressent au business en ligne tous les ans, il y en a si peu qui réussissent ?

La question qui tue…

Laissons de côté le « Pourquoi » dont nous avons parlé en introduction.

Il y a deux raisons…

L’une d’entre elles a été abordée lors du précédent Podcast

#1 - Le manque d’anticipation

Tout ne se passe pas toujours comme prévu. Des obstacles, des freins, un peu de peur et de fatigues s’inviteront sans doute dans l’aventure. Toutes ces interférences offriront à une partie de vous une occasion de rebrousser chemin en scandant un…

« Ça ne marche pas. »

D’ailleurs, si vous avez plus d’infos sur le “ça”… ça m’intéresse.

Imaginez !

Vous sortez du consessionnaire avec une voiture toute neuve.

Oups ! Vous roulez sur un tapis de clou. L’un de vos pneus tout neufs ne survit pas a ses blessures.

Vous restez là, les yeux dans le vide…

Vos enfants vous regardent et ne comprennent pas que quelque chose de terrible vient de se passer. Ils sont impatients de rentrer à la maison.

“Papa ! Maman ! On rentre pas à la maison ?”

“Non ! ça ne marche plus…'“

Vous voyez où je veux en venir ?

Un pneu crevé ne met pas fin aux jours de votre voiture.

Les résultats financiers médiocres de votre business en ligne ne mettent pas fin à l’aventure entrepreneuriale.

… et ça ne sert à rien de faire plus de ce qui ne fonctionne pas…

Bien sûr ! On en reparlera bientôt…

La deuxième raison est…

Une connaissance limitée de soi

Si vous ne savez pas comment surmonter ces challenges intérieurs, votre quête du bonheur est (presque) vouée à l’échec.

Voilà pourquoi, tout au long de cette série, je ferai régulièrement des parallèles avec des découvertes neuroscientifiques, comme par exemple, celles d’Eric Kandel sur la capacité du cerveau à créer de nouvelles connexions…

Récapitulatif 

Bon ! Avant de vous présenter le contenu du prochain épisode, un récapitulatif s’impose. Parce qu’on a vu pas mal de choses ici et je veux être certain que tout est clair pour vous.

  • Au cours des semaines qui arrivent à grand pas, je vais partager avec vous les 7 étapes à franchir pour penser, construire et développer une entreprise en ligne.

  • Je le fais pour deux raisons. La première est la même que ce qui m’a poussé à rebooter tout mon contenu. Je veux planter de nouvelles graines, de meilleure qualité, qui serviront au plus grand nombre de personnes. 

  • La seconde est purement commerciale. Cette stratégie de contenu me permettra de me différencier de la concurrence en prouvant mon expertise tout en attirant de nouveaux visiteurs de façon continue.

  • Nous avons également parlé des défis proposées par les 7 étapes permettant de créer un business en ligne.

  • Étape n° 1 — Trouver une idée

  • Étape n° 2 — Choisir un positionnement 

  • Étape n° 3 — Construire/optimiser son site et les premiers points de contact (réseaux sociaux)

  • Étape n° 4 — Développer une audience/un public/attirer du trafic

  • Étape n° 5 — Créer une offre irrésistible/un produit/un service 

  • Étape n° 6 — Créer et améliorer son système de génération de profit

  • Étape n° 7 — Lancer son offre.

  • Enfin, je vous ai présenté les deux raisons pour lesquelles la plupart des gens ne réussissent pas, bien qu’il aient accès à un plan d’action valide. Le manque d’anticipation des défis et de connaissance de soi.


La semaine prochaine, je vous donne rendez-vous mardi à 20h pour le prochain épisode dans lequel je vous expliquerai

  • comment générer un grand nombre d’idées de business,

  • comment filtrer ces idées pour ne garder que celle qui correspond à votre situation et votre vision.

  • Je vous donnerai également plusieurs idées à exploiter pour stimuler votre créativité.

Avant de partir, je tenais à vous remercier pour votre attention. En prenant le temps de me suivre et appliquer les enseignements que je partage avec vous, vous donnez du sens à mon travail. 

N’hésitez pas à accéder au cadeau offert avec cet épisode.

Le mot de passe pour y accéder est : IMPACT

 

Personnes citées 

Sources : 

 

Retranscription

Salam les impacteurs, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui dans ce nouvel article, je vais partager avec vous les 7 étapes pour penser, construire et développer un business en ligne en partant de zéro. 

Le processus que vous allez découvrir ici fonctionne pour la grande majorité des modèles commerciaux.

Que vous ayez déjà un commerce ou que vous souhaitiez lancer un commerce physique ou en ligne c'est exactement la même chose. Vous allez pouvoir réutiliser en grande partie cette feuille de route.

Toutefois, vous allez voir que les exemples que je partagerai avec vous sont des exemples qui sont liés au modèle économique suivant : l'infopreunariat, le coaching, le consulting.

En bref comment transformer vos connaissances, compétences, et talents en argent. Alors l'idée derrière cet article et ceux qui vont s’en suivre est de vous aider à valider trois choses : 

1.     Est-ce que l'entrepreneuriat sur le web est fait pour vous ? 

2.     Quelles sont les ressources dont vous avez besoin pour démarrer une activité en ligne ?

3.     Quels sont les pièges à éviter lorsqu'on se lance dans l'aventure entrepreneuriale ?

D'ailleurs si ce n'est pas encore fait je vous invite vivement à prendre connaissance de l’article précédent dans lequel j'ai présenté « La Traversée » qui est une feuille de route pour planifier des projets ambitieux. Je vous invite à le faire maintenant parce que je ferai référence aux éléments de ce concept assez régulièrement tout au long de cette série d’articles qui seront au nombre de sept ou huit.

Avant de continuer je voulais partager avec vous cette anecdote. J'en parle assez régulièrement en cercle fermé.

C'était lors de mon intervention à l'un des événements de mon petit frère, j'avais présenté comment organiser un super lancement en moins de 30 jours.

A la fin de l'événement quelqu'un est venu me voir et m'a demandé pourquoi j’offrais ainsi toutes ces informations alors que certains payent pour y accéder justement au travers des programmes comme le programme WMA, comme les workshops où les mastermind que j'organise.

Alors, je vais être tout à fait transparent avec vous il y a avant tout une raison stratégique et ensuite il y a une raison aussi spirituelle.

Donc, comme vous le savez depuis quelques années, Dieu m'a permis d'accumuler un certain nombre de connaissances, de compétences et ces connaissances j'ai décidé de les distribuer de façon intelligente de façon à ce que les gens puissent les appliquer et obtenir des résultats et ensuite puissent inspirer d'autres personnes.

Et c'est comme ça qu'une simple action ou qu'une simple graine que l'on a plantée finit par devenir une grande forêt. Donc après notre départ, on continue à profiter de cette semence tout simplement. Alors, la raison stratégique rejoint d'une certaine façon la raison spirituelle tout en contribuant à augmenter le chiffre d'affaires de mon entreprise. 

Quand vous voulez attirer des visiteurs ou des nouveaux clients sur votre site internet ou dans votre boutique, il va falloir mettre en place une stratégie d'acquisition de client ou une stratégie d'acquisition de trafic.

Dans le jargon, le trafic c'est le nombre de visiteurs qui arrivent sur votre site interne. Alors, il existe d'innombrables moyens de gagner en visibilité comme nous le verrons un peu plus loin dans cette série d’articles. 

Une certaine stratégie permet d'ouvrir le robinet du trafic tout de suite et de recevoir immédiatement un flux de visiteurs ciblés sur son site internet mais il existe des stratégies qui mettent un peu plus de temps.

Ces stratégies-là sont en réalité celles qui permettent de pérenniser une entreprise ou une activité ou un projet.  

Lorsque j'ai étudié en profondeur les différents moyens d'attirer des visiteurs ciblés dans le trafic, j'ai découvert qu’il y avait une stratégie que l'on appelait la stratégie de contenu ou le content marketing en anglais.

Il consiste à distribuer du contenu à forte valeur ajoutée régulièrement sur le marché, prouver votre expertise et de bien vous positionner dans les moteurs de recherche comme Google et ainsi apparaître dans les résultats les plus hauts possibles lorsque vos clients recherchent des informations sur vos produits ou des services que vous proposez.

C'est une méthode que j'applique depuis un certain temps et elle a toujours tenu ses promesses. Alors bien entendu j'utilise aussi la publicité qui fait partie intégrante de ma stratégie webmarketing ainsi que d'autres canaux de communication.

Mais la stratégie de contenus reste le pilier de ma stratégie.  Alors certes, ce n'est pas le moyen le plus facile ou le plus rapide mais c'est le moyen le plus puissant sur le long terme. Alors, je vais vous expliquer pourquoi les contenus que vous partagez sur le web sont un peu comme les rubriques d'un CV. 

Plus il y a de pépites et plus vous augmentez la valeur perçue dans votre entreprise. Donc en gros, plus vous avez de la valeur aux yeux du marché ou tout simplement aux yeux du client et plus vous augmentez votre chiffre d'affaires.

Alors, avant d'aller plus loin j'aimerais finir par quelque chose d'important parce que c'est vrai que c'est une question qui revient souvent de la part les membres de mes formations. Lorsque je leur parle de stratégie de contenus forcément la première idée qui leur vient à l'esprit c'est : comment faire la différence entre ce qu’il faut vendre et ce qu’on peut offrir gratuitement ? 

En fait ce qu'il faut savoir c'est que quand nous communiquons à grande échelle, l'une des objections qui revient le plus c'est pourquoi acheter votre formation alors que tout est déjà probablement sur Google.

Pourquoi acheter votre formation ? Pourquoi acheter tel produit ? Pourquoi venir à vos séminaires ? La réponse qu'on pourrait donner, c'est de dire que si tout est déjà sur Google, pourquoi vous n'êtes pas encore lancé ? Pourquoi vous n'êtes pas encore aux commandes d'un business à sept chiffres ?

Pourquoi vous n'êtes pas un parent exceptionnel qui déborde de confiance en soi ? La recette gagnante de tout business, compte plusieurs ingrédients et l'information en fait partie mais ce n'est pas le seul composant. 

Alors, je vais vous expliquer.

Quand vous acceptez de quitter l'ancien monde et que vous avez besoin de traverser l'océan, vous vous rendez compte très vite que là il y a de l'eau à perte de vue et vous avez besoin de savoir quelle direction prendre, par où commencer.

Sur internet, c'est pareil lorsque vous vous retrouvez face aux 110 millions de résultats de recherche autour du business en ligne ou dans d'autres domaines.

Non seulement vous ne savez pas par où commencer mais en plus vous ne savez pas non plus à qui faire confiance. Comment éviter la piraterie ? Comment éviter de perdre son temps ? Donc, vous avez besoin d'un plan, vous avez besoin d'un itinéraire et vous avez surtout besoin d'un cadre et d'un accompagnement.

Donc dans nos formations c'est ce que nous vendons en réalité. Pourquoi vous achetez des formations alors que les informations sont déjà sur Google ? Eh bien vous achetez non seulement un itinéraire mais vous achetez surtout un cadre et un environnement qui vous permet d'avancer, de cheminer avec d'autres personnes sur l'océan.

C'est toujours plus rassurant d'être à plusieurs dans un bateau que d'être tout seul dans sa barque très paniqué avec de l’eau à perte de vue. 

Ensuite, la deuxième chose est que vous avez besoin de surmonter est la peur : la peur d'échouer, la peur de perdre votre temps, la peur de perdre votre argent, la peur de ce que les autres pourraient dire ou penser si vous décidez de quitter l'ancien monde pour une terre promise qui pour le moment n'existe que dans votre tête.

Ce que nous vendons c'est très simple. On vend un itinéraire que nous avons emprunté des dizaines de fois moi à titre personnel ainsi que les succès story comme Mehdi du site « Arabe en ligne », Sonia de « La business girl académy », Ismaël Mounir, Abdel Khalim de « Arabique émersion »,Steve de « Transformation »

Les sept étapes pour vous lancer sur internet en partant de zéro sont alors adaptées aux personnes qui partent vraiment de zéro.

Aucune idée validée, peu de connaissances techniques. Une fois que ces étapes seront listées, nous détaillerons chacune d'entre elles au fur et à mesure que nous avançons.  

Alors, quand vous écrivez une lettre papier à quelqu'un, il est essentiel d'indiquer l'adresse du destinataire. D’abord cela augmente les chances que votre lettre arrive à destination ensuite même si votre courrier se perd, la personne bienveillante qui le trouve l’amène tout simplement au destinataire. Ici dans l'entrepreneuriat c'est exactement la même chose.

Ne vous lancez qu'après avoir validé la destination de votre intention. Le fameux Pourquoi ?c'est de cette façon que vous allez entreprendre pour les bonnes raisons d'une part et d’autre part, vous diminuez vos chances de vous perdre et quand bien même vous perdez vous finirez par retrouver votre chemin.

Alors, les questions que vous devez vous poser sont simples. Pourquoi vous voulez entreprendre ? Que se passe-t-il dans l'ancien monde qui vous pousse à larguer les amarres alors que vous ne savez pas forcément naviguer ? Et la troisième question, c'est pourquoi est-ce aussi important à vos yeux ?

Alors sachez que tant que les réponses à ces questions ne provoquent pas des pluies d'émotions à l'intérieur de vous c'est que ce ne sont pas les bonnes réponses tout simplement. 

Il faut savoir que les gens qui réussissent à grande majorité et qui obtiennent aujourd'hui encore des résultats concluants aussi bien sur le plan personnel, professionnel que spirituel pas forcément uniquement financier, avaient eu des maux au départ, des raisons émotionnelles.

Les raisons étaient souvent : je n’avais pas le choix parce que blablabla et bien ce blablabla en fait c'est ce que vous devez essayer de trouver.

 Et si on prend par exemple le cas de Rachida de la « Wonder tribu », maman de huit enfants à l’école à la maison, et entrepreneure aujourd'hui, elle inspire des milliers et des milliers de femmes.

Lorsque je lui ai demandé lors du sommet des impacteurs les raisons qui l'avaient poussée à entreprendre elle répond je n'ai pas le choix. En fait, j'ai mes enfants à nourrir et à élever. On crée les raisons qui font qu'on ne se laisse pas le choix.

Alors attention je ne suis pas en train de vous dire que vous ne devez pas avoir le choix. J'ai dit simplement que la raison doit être importante à vos yeux. Alors comme vous le savez pour ma part, ce qui m'a vraiment motivé c'est qu'il y avait un danger pour ma foi lorsque je me projetais à court, moyen ou long terme bien je ne voyais pas la situation s'améliorer au contraire, l'avenir paraissait un peu sombre et le déluge est annoncé.

Donc, voilà c'est très important avant de commencer à travailler sur son projet entrepreneurial, il faut absolument définir les raisons ou identifier les raisons qui nous poussent à le faire car elles auront une influence non seulement sur votre motivation mais surtout sur les projets qu'on va décider de développer. 

Donc, les étapes que je vais vous présenter tout de suite suivent un ordre logique même si certaines étapes peuvent être inversées ou arriveront avant en fonction des résultats que vous obtiendrez. Donc, tout ça je vous le rappellerai au moment venu lorsqu’on détaillera un peu plus les étapes. 

En bref, la première étape c'est de trouver une idée de business, mais pas n'importe quel type d'idée. On y reviendra.

La deuxième étape c'est de choisir un positionnement  ou un modèle commercial ; l'étape n°3, construire, optimiser un site web et les premiers points de contacts notamment les réseaux sociauxl’étape n°4, développer une audience en public en bref attirer le fameux trafic; l’étape n°5, créer une offre irrésistible d'un produit ou d'un service, l’étape 6, créer et améliorer son système de génération de profits et enfin l'étape n°7, consiste à effectuer un lancement ou organiser un lancement de produit

Alors ce que je vous propose ici, c'est de vous présenter les challenges et les défis proposés par chacune de ces étapes.  Au cours des prochains articles nous prendrons le temps d'approfondir ces étapes. Je vous transmettrai des outils, des indications, donc des informations qui vous aideront à valider chacune d'entre elles, à passer d'une étape à une autre dans les meilleures conditions possibles. 

Alors, on va commencer par :

L’étape n°1 :trouver une idée de business rentable.  

Quand on commence à travailler sur une idée business, on est assailli par une pluie de questions toutes aussi déroutantes que les unes que les autres. Donc des questions plutôt tournées négativement.

Par exemple : comment je peux trouver une idée qui n'a pas été réalisé par quelqu'un d'autre ? Même si je trouve cette idée. Comment ça fonctionnera ? Imagine, je passe une tonne de temps sur telle ou telle idée ou tel ou tel projet et que sa solde par un échec ? Comment je fais ? Pourquoi quelqu'un voudrait acheter quelque chose chez moi ?

Je n'ai pas assez de connaissances pour produire quelque chose que je pourrais vendre et puis voilà je suis quelqu'un d'assez droit, éthique et je ne vais pas vendre n'importe quoi. Donc ceux sont des questions qui reviennent en fonction des personnalités ça peut être plus ou moins complexes mais dans tous les cas ce sont des suggestions négatives ou des questions très logiques et qui s'adaptent totalement à votre façon de voir le monde. 

La plupart des gens qui arrivent à cette étape n'ont aucune idée, c'est le syndrome de la page blanche.  

Cependant, il y a un autre type de problème : il y a ceux qui n'ont pas d'idées et il y a aussi ceux qui ont trop d'idées et qui ne savent pas comment choisir la bonne. Toutes ces questions que vous avez forment en fait un mur de paille devant vous. Pourtant, ce mur se présente comme une muraille infranchissable aux yeux des porteurs de projets tout le monde a vécu ce moment-là. 

Moi, j'avais envie de trouver une idée mais je n'avais pas d'argent, ni de connaissances et pourtant je savais qu'il fallait que je me lance sur le web, mais j'étais terrorisé à l'idée d'échouer, à l'idée de me tromper, à l'idée de faire un choix qui n'est pas le bon.

Donc toutes ces questions nous donnent l'impression de manquer de compétences ou de capacités pour accomplir quelque chose. Finalement, lorsque les conditions sont réunies eh bien on le fait et tout de suite après avoir franchi la ligne d'arrivée, on est accueilli par le regret de ne pas l'avoir fait avant. 

Alors, on prend l'exemple du vélo ou l'exemple de la nage chez moi car récemment j’ai été coaché par mes enfants et j'ai appris à nager, après quarante ans. Forcément une fois que j'ai pu flotter, barboter un petit peu, je me suis dit « mais pourquoi je n’ai pas fait ça avant en fait ? ». Parce que ça m'a pris finalement qu’un mois.  

Dès la semaine prochaine je vous expliquerai l'un des processus, le plus simple et le plus rapide pour trouver une idée viable, aussi bien sur le plan financier, mais qui soit aussi adaptée à deux choses : notre personnalité et notre situation. 

Quand je parle de notre situation c'est la façon dont on voit le monde. En dehors de la rentabilité financière, vous devez choisir une idée en accord avec vos projets de vie personnels sinon cela devient vite une corvée pareille voire pire que votre ancienne vie de salarié. 

2. Définir un positionnement et affiner votre modèle commercial

Il s’agit de la deuxième étape. Le positionnement et l'image de marque sont des éléments hyper importants, capitaux pour gagner immédiatement de la visibilité lorsque vous arrivez sur un nouveau marché. L'image de marque ne comprend pas simplement votre logo et votre police d'écriture.

Il y a toute une réflexion à avoir autour de votre marque, de votre positionnement, des clients que vous choisissez de cibler et la façon dont vous allez vous présenter sur le marché et surtout vos petites astuces de différenciation de la masse.

Ces éléments vous permettent d’être identifiable comme l'entreprise de la situation qui… Qu'est-ce qui vient après le qui ? C’est ce que nous essaierons déterminer ensemble. Il est très important d’être clair et précis dans votre positionnement et ciblage afin d’éviter les erreurs d’appréciation de vos potentiels clients sur ce qui est votre corps de métier.

Cela vous évite des échecs.

Alors je voulais vous dire que j'ai moi-même fait les frais d'un mauvais positionnement pendant plusieurs années.

Ma spécialité c'est le web marketing opérationnel et ma chaîne Youtube par exemple était composé de plus de 200 vidéos sur le mindseting, la motivation le développement personnel. Donc les gens qui me découvraient à travers ma chaîne Youtube pensaient que j'étais un coach en développement personnel.

Alors ce n’était absolument ma compétence de base mais plutôt le webmarketing. Le fait de ne pas avoir assez travaillé le positionnement ou d’être parti en mode freestyle a impacté d'une certaine façon mon positionnement et mon image de marque. 

 3. Créer et optimiser son site et ses réseaux sociaux.  

Alors depuis l'avènement des réseaux sociaux, beaucoup prédisent la mort des sites web. En entendant cette fin du monde apocalyptique annoncée par les médias du web – qui bizarrement ont souvent des intérêts financiers liés à leurs prédictions –, un site web optimisé reste l'un des outils les plus puissants pour construire une audience de qualité. 

Dans l'épisode consacré au site web et au premier point de contact, nous verrons comment configurer votre présence web de façon à transformer un maximum de visiteurs en clients potentiels.

Ce sera l’occasion de plus approfondir et vous allez voir qu’aujourd’hui il y a des techniques très avancées comme le remarketing le retargeting qui vous permettent de non seulement cibler de manière précise les individus qui ont un intérêt pour vos produits ou vos services, mais surtout de créer des audiences de 200, de 300, de 400 mille personnes qui ressemblent en tout point à votre client type en fait, aux clients que vous souhaitez toucher. 

4. Créer une audience de fans inconditionnels ? 

La quatrième étape, et bien vous pouvez fêter ça et je vous invite vivement à le faire, car vous venez de passer un genre de point de non-retour. On est passé de la théorie à la pratique.

Quand le site de votre entreprise et vos réseaux sont en ligne, votre entreprise existe vraiment à ce moment-là. Maintenant, l'objectif c'est de créer une audience. On va la jouer franc jeu c'est votre plus gros challenge qui se joue ici.

On approfondira la question dans l'épisode dédié à l'audience comptez sur moi. 

5. Construire une Offre Irrésistible

L'étape numéro 5 consiste à construire une offre irrésistible à travers un produit ou un service, de façon à rendre votre offre attrayante.  

L’un des principaux problèmes des entreprises du web qui ne marchent pas est que soit ils ne savent pas vendre, soit leur offre ne correspond pas aux besoins du marché.

Alors, dans l’article dédié à l'offre irrésistible, nous verrons comment créer une offre, un produit, un service qui correspond à 200% aux besoins du client, ainsi que les cinq ingrédients clés qui rendent l'offre irrésistible.

6. Construire un processus de vente optimisé

L’étape numéro 6 consiste à construire un processus de vente qui permet d'augmenter vos profits de façon exponentielle. C'est une étape qui ne se limite pas à connaître quelques techniques de persuasion.

Ici, c'est toute une expérience d'achat qui est à mettre en place et qui est à élaborer.

En gros, qu'est-ce qui se passe avant l'achat ? Qu'est ce qui se passe pendant l'achat ? Qu'est-ce qu'il se passe après l'achat ? Quel outil je dois utiliser ? Comment accepter les paiements ? Comment, livrer mon offre ?

La question la plus importante c'est comment construire un processus de vente qui permet non seulement d'augmenter vos profits mais de façon continue et exponentielle.

7. Organiser un événement lors votre lancement

L’étape numéro 7 consiste à organiser un événement sur votre lancement sur votre marché. Pourquoi organiser un lancement lorsqu'on a déjà un processus de vente qui cartonne ?

Et bien le lancement produit est un excellent moyen d'augmenter rapidement votre chiffre d'affaires ça on le sait mais ce n'est pas le seul. Il y a plusieurs autres avantages dont trois que je vais vous citer tout de suite.

Premièrement, un lancement permet d'augmenter votre notoriété aux yeux du marché parce que vous devenez visible et tout le monde parle de vous. 

Deuxièmement ça vous permet d'augmenter votre base de données, donc votre audience très rapidement.

Troisièmement, un lancement vous permet d'interagir avec votre audience de façon à mieux maîtriser ses besoins, ses objections (on y reviendra) et les mots qu'elle utilise pour exprimer justement ses besoins, ses attentes, ses peurs, ses colères. 

Donc là vous avez vraiment les sept étapes à valider pour donner vie à votre activité sur internet. 

Si vous aspirez à être un expert sérieux, vous devez vous former. Début 2018 je me suis amusé à faire le calcul pour voir combien j'avais investi dans les formations et j'en étais arrivé à un chiffre impressionnant à ce moment-là, à savoir aux alentours de 80.000 euros.

Alors des fois je me suis fait arnaquer, des fois c'était bien, des fois je n'ai pas du tout utilisé la formation parce que c'était expliqué d'une façon qui n'était pas forcément inspirante. Bref. je connais assez mon domaine pour savoir quelles formations ne sont pas forcément efficaces.

Et puis, je suis passionné donc forcément je n'hésite pas tous les matins à manger Vingt-mille mots, trente-mille mots, cinquante-mille mots au petit déjeuner, avant de commencer la journée.

Je continue non-stop à me former mais je peux vous dire une chose tous les experts sérieux vous proposent quelque chose de similaire à cette feuille de route en sept étapes donc toutes les méthodes qui vous proposent de démarrer une entreprise pérenne au moins de trente jours sont à fuir comme la peste.

On va prendre l'exemple d'un jeu vidéo. Dans un jeu vidéo, vous avez différentes étapes qui se corsent progressivement mais ce n’est pas grave parce que vous accumulez, vous augmentez vos compétences vos capacités, au fur et à mesure que vous avancez.

Donc chaque étape de ce processus que je vous ai présenté, vous transmet aussi une compétence dont vous aurez besoin pour valider la suivante.

On ne gravit pas le mont Everest sans un entraînement au préalable. Une question qu'on va poser tout de suite parce que c'est important de méditer dessus c'est comment se fait-il que sur les millions de personnes qui s'intéressent à l'entrepreneuriat sur internet, tous les ans il y a si peu de personnes qui réussissent, que le taux de réussite apparait aussi faible.

Eh bien, on va laisser de côté le fameux pourquoi dont on a parlé en introduction et je vais vous donner deux raisons : l'une d'entre-elles a été abordée lors du précédent podcast c'est tout simplement le manque d'anticipation.

D’'accord tout ne se passe pas toujours comme prévu. Des obstacles, des freins, un peu de peur, et de la fatigue s'inviteront forcément pour tenter de tout casse. Et c'est comme ça qu'on doit prévoir l’aventure. 

Toutes ces interférences offriront à une partie de vous une occasion de rebrousser chemin en scandant un « ça ne marche pas ».

Ce n'est pas parce que vous avez crevé un pneu ou deux pneus en chemin que la voiture ne marche pas et qu'elle ne fonctionnera jamais.

Il vous suffit simplement d'aller dans le coffre d'aller récupérer une roue de secours, de monter votre roue de secours, d'aller au garage et tout simplement de repartir de plus belle, tout simplement. Donc, ça ne marche pas je ne veux pas l'entendre dans votre bouche ni dans la bouche des gens qui vous entourent. 

La deuxième raison est plutôt émotionnelle ou intérieure. Il s’agit d’une connaissance limitée de soi. Si vous ne savez pas comment surmonter ce challenge intérieur, c'est votre quête qui est presque vouée à l'échec. 

Voilà pourquoi, tout au long de la série je ferais régulièrement des parallèles avec des découvertes neuroscientifique comme celle de Eric Kandel sur la capacité du cerveau à créer de nouvelles connexions.

Votre cerveau communique avec vous à travers des émotions ou des pensées. Il est très important de comprendre comment nous fonctionnons afin de ne pas mal interpréter les sensations que nous ressentons et ainsi prendre de mauvaises décisions. Au cours des semaines à venir, je vais partager avec vous les 7 étapes à franchir dans les moindres détails pour penser construire et développer un business en ligne. 

Je vais le faire pour deux raisons : la première est la même que celle qui m'a poussé à rebooter tout mon contenu, c'est-à-dire que je veux planter aujourd'hui des graines de qualité qui serviront le plus grand nombre de personnes même quand je ne serai plus là. 

La deuxième raison est purement commerciale. Cette stratégie de contenu me permettra de me différencier de la concurrence tout en attirant de nouveaux visiteurs continuellement. 

Ensuite, nous avons également parlé des sept étapes à valider pour penser, construire et développer un business en ligne en partant de zéro notamment les défis et challenges que l'on rencontre à chacune des étapes.

Et pour finir, je vous ai parlé les deux raisons pour lesquelles des gens ne réussissent pas. Il s’agit forcément d’un manque d'anticipation ou un manque de connaissance de soi ou encore une connaissance de soi limitée. 

Alors, les futurs articles seront accompagnés de contenus supplémentaires qui viendront répondre à ces deux besoins justement.

D’ailleurs dès la semaine prochaine je vous donne rendez-vous pour le prochain article dans lequel je vous expliquerai comment générer un grand nombre d'idées de business, comment filtrer ces idées pour ne garder que celles qui correspondent à votre situation et à votre vision et je vous donnerai également plusieurs idées clé en main à exploiter et stimuler votre créativité.

Avant de partir je tenais vraiment vous remercier pour votre attention, pour vos feedbacks.

J'ai reçu énormément de messages de remerciements.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article.

En attendant,

Koun Saïdan.