Le projet Puits 100

 

«Notre vie n'est qu'un clin d'œil à l'échelle de l'éternité et nos actions définies pour une durée indéterminée. Impactons le monde. »

- SAÏD AMZIL

Promettez-moi d'aller au bout, avec ou sans moi…


Je voulais juste un gagner ma vie, sans avoir à me casser le dos.

15 années plus tard, me voilà aux commandes d’une entreprise qui m’attrape tous les matins par le col et me harcèle à coup de …

«Viens ! On impacte le monde !»

… Et…

(parce que s'il n'y avait que ça, ça va)

… C'est devenu sérieux le jour où j'ai dis «OUI» à ce projet capable d'impacter le monde sur plusieurs générations. 

Heureusement, je ne suis pas seul à bord. 

«Vous voilà entrainé aussi.» 

😄😄😄

 Si, Si!

Lisez ce qui suit et osez me dire que vous êtes pas tenté de vous laisser engrener par le désir de laisser une empreinte dans ce monde.

OK ! Je vous explique.

Si vous êtes arrivé sur cette page un peu par hasard, je suis sincèrement navré pour vous. 🤷‍♂️

Surtout si vous étiez en train de profiter du (faux) confort que vous offre votre retraite… mentale.

Le projet décrit sur cette page est envoutant. Il fait appel à votre profond besoin d'œuvrer… faire le bien… et…

… De servir à quelque chose…  😬

C'est un peu «trop»… cash ?

Je sais.

J'ai pris la même claque la première fois.

D'ailleurs, je crois que c'est le bon moment pour un dernier disclaimer !  

*** Vous pouvez toujours faire marche arrière ***

Au fur et à mesure que vous découvrirez le contenu de cette page, vous aurez de plus en plus de mal à vous convaincre que votre présence ici est due au hasard.

Vous êtes là. C'était écrit.

Retour vers le Futur

Dans 10 ans, vous raconterez peut-être à vos proches comment tout à commencer.

Vous, demain ! 

« Je me baladais paisiblement sur les sentiers du Web, jusqu’à ce que tout à coup, au détour d’un post, d’un tweet ou d’une vidéo, quelque chose a attiré mon attention. Ce “quelque chose” s’appelait : le Projet Puits 100

Ce fut le début d’une grande histoire » 

Je prie Dieu qu’il en soit ainsi.

Puits 1

Nous sommes en 2016, en plein mois de Ramadan. Les membres du programme WMA émettent l’idée de financer un Puits. 😍

“Financer un puits ? 

 

Je suis horrifié par cette idée.” 😱

 

Officiellement, je kiffe cette proposition.

(Gardez-le pour vous) 🤫

En réalité, je prends une claque d’une extrême violence.

Pourquoi ?

C’est simple. Cette idée est comme un miroir qui me renvoie le reflet d’une personne que je ne reconnais pas.

Quelques années en arrière, lorsque le montant disponible sur mon compte bancaire ressemblait aux chiffres inscrits sur mon bulletin de notes au lycée, j’avais des projets plein la tête.

« Quand j’aurais XXXX€, je financerai un puits, nourrirai un orphelin, planterai une forêt tout entière… et bla-bla-bla »

 

Et quand l’argent a commencé à couler à flots et que les banquiers avaient tout plein de projets pour lui, j’ai été frappé d’amnésie.

J’ai perdu de vue le vrai sens de la vie. 😢 

Heureusement, cette claque virtuelle me permettra de retrouvrer la mémoire. 

  • Je crée immédiatement la collecte…

  • J’émets l’intention…

  • Je pose la première pierre… 

Il fallait que je renoue avec mes aspirations profondes, celles qui font partie de notre nature originelle. (Ouais, on est des gens bien à la base.🧐)

Ouf ! Quel soulagement.

Je suis redevenu moi et ça fait du bien.

J'envoie une newsletter aux 1500 membres de la formation pour leur proposer de contribuer au projet s'ils le souhaitent.

Et là… 

En quelques jours seulement, BINGO! 

Ce n'est pas 1, mais 2 puits qui sont financés. Le premier au Cameroun et le second (en vidéo), au Niger. 🙌

 

Quelques mois plus tard…

 

Je reçois cette vidéo de la part de LIFE ONG.

Nan, nan, Naaaaan… !!! 🙌

Regardez cette vidéo encore une fois.

 

«Vous êtes au Niger et ce Puits que vous avez à l'écran est une réalité. Il a change la vie de tout un village » 

 

Tout est parti d'une graine> suivi d'une action> et toutes ces actions ont donné naissance à une forêt de belles actions.

Quand je l’ai reçu, mes yeux n’ont pu retenir mes larmes.

J’ai dû cliquer 100 fois sur « Repeat » ⏮

Je n’ai qu’une envie à ce moment là.

Sortir dans la rue et interpeler toutes les personnes que je croise, cette vidéo à la main…

 

« Regarde ! Ce qu’on peut faire. On peut changer le Monde grâce à Dieu. Tout est possible. Regard, bon sang !!!! »

 

J’ai réussi à me contenir.

Attendez !

Je ne le sais pas encore, mais ce Puits deviendra bientôt le premier d’une longue liste de projets associés à une vision : le Projet Puits 100. 

 

Je vais être franc avec vous…

 

Pour commencer une relation sur une base solide, il est impératif (à mon sens) d’être honnête l’un envers l’autre.

Vous me lisez en ce moment et vous êtes sans doute en train d’apprécier certains aspect de ma personnalité.

Sinon, vous ne seriez pas là à lire ce pavé criblé de fautes de grammaires et d’orthographes.

Vous êtes toujours là parce que vous vous sentez concerné par une ou plusieurs partie de cette histoire.

Peut-être même que nous partageons certains valeurs.

Toutefois, je dois vous parler d’une autre facette de ma personnalité, un peu moins cool.

 

Il m’arrive d’être relou…

Après cet épisode, j’étais persuadé d’une chose. Je voulais contribuer à un monde meilleur.

Dès lors, j’ai choisi de consacrer une partie de mes revenus …

… une généreuse partie… à de bonnes actions.

Tantôt officiellement, pour inviter les autres à en faire autant.

Tantôt en mode agent secret, de façon à ce que la main gauche ne sache rien de ce que la main droite donne.

Le truc, c’est que c’est qu’il n’y avait pas de plan.

Une collecte ? Cool ! Tiens !…

Je ne ressentais pas ce que je ressentais avec le financement de puits.

Ecoutez ! C’est là que mon côté relou entre en jeu.

Forer des puits. Et après ?

Est-ce que ça change réellement la phase du monde ? 

Je n’étais pas convaincu.

Cela y contribue, certes. 

C’est une belle action. Oui, mais

Une partie de moi m’invite à voir plus grand.

Une autre me fait savoir ce qu’elle pense de moi.

 

“Saïd ! T’es vraiment relou !”

 

Elle n’avait pas tord.

Je pouvais continuer à jouer les agents secrets. C’était déjà ça !

heu… Non !

Imaginez.

Un feu se déclare chez vous.

Sans réfléchir, vous endossez votre rôle de pompier déterminé et … grâce à Dieu vous parvenez à en venir à bout.

Ouf  ! 

Le truc, c’est que le feu a consumé une bonne partie de votre maison de rêve. 

Vous n’avez d’autre choix que de tout reconstruire.

La bonne nouvelle, c’est que les bibelots et les meubles que vous deviez remplacer depuis… Long Time… ont disparus aussi dans l’incendie…

Vous avez donc l’opportunité de tout reconstruire à votre image. Vous avez là, une occasion en or de concevoir un environnement choisi, au service de votre avenir.

Le fait de forer un puits était comparable à la mission du pompier

Et après ?

On fait quoi ?

On donne la main aux maçons ?

Ok ! Mais comment on fait quand dans certaines régions du monde, les maçons sont en voie d’extinction.

Et si on allait poser les premières pierres nous-mêmes?

Sauter et construire le parachute en vol

La seule vrai question à poser ici était la suivante :

“Une fois que le Puits est là, que fait-on ?”

“L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde.”

— NELSON MANDELA

Nelson Mandela (paix à son âme) a toujours eu un coup d’avance. La voilà, la clé…

L’éducation…

 C’est lorsque j’ai retracé les causes qui m’ont fait voyager de “Je veux juste éviter de porter des cartons” à la construction d’une entreprise qui me rend libre financièrement, que cette idée m’a traversé l’esprit.

En fait, elle n’a pas juste traversé mon esprit.

Elle y a déposé ses valises et n’a plus jamais décollé.

Oui ! Un peu comme ce qui est en train de se passer là, tout de suite, maintenant dans le tien, d’esprit.

Offrir un Puits et tous les outils, les méthodes et les ressources pour aider les bénéficiaires à atteindre l’autosuffisance.

Le terrain était fertile

 En même temps, le terrain des grandes ambitions était fertile. 10 années auparavant, quelqu’un avait vu ce qui allait se passer dans ma vie.

L’un de mes premiers mentors et moi, assis l’un en face de l’autre.

Je n’avais que 22 ans et j’étais très intimidé et honoré de pouvoir parler à cet homme, qui passait une bonne partie de sa vie à aider les autres.

 LA voix tremblante, je baragouine un truc comme :

« Bientôt, je ferai exactement ce que tu fais. » 

Il décoche un léger sourire, me regarde droit dans les yeux avec beaucoup de bienveillance :  

« Saïd ! In-cha-Allah ! Tu feras plus que ça, »

Naissance du projet Puits 100

 

Pour faire simple…

Le projet Puits 100 a pour objectif de combler les besoins en matière d’eau potable et d’éducation de 100 villages dans le monde.

 Ne vous mettez pas la pression 

Pas de panique ! Vous arrivez au bon moment.

On ne part pas de zéro. Plus de 3000 impacteurs ont contribué à ce projet et près de la moitié des 100 puits existent déjà.

Vous vous demandez sûrement ce que j’attends de vous. N’est-ce pas ?

Je veux que vous alliez récupérer votre carte AMEX (American Express) et que vous fassiez un don de 1 million de dollars sur un compte aux iles Caïmans.

C’est dans vos cordes ? 🙄

Bien entendu, c’est une plaisanterie.

Si ce texte vous a aider à recouvrer la mémoire sur qui vous êtes réellement et à (re)prendre conscience que votre vie sur Terre ne devrait pas se limiter à BFM, METRO, NETFLIX…

“Ma mission est accomplie…”

Concernant le projet Puits 100, il reste encore beaucoup à faire, mais grâce à Dieu, nous sommes beaucoup à le faire.”

Bien sûr, vous pouvez, à tout moment contribuer.

La boite à pépites est un excellent moyen de nous aider à penser et construire et développer le projet Puits 100

Cliquez ici ou sur l’image pour en savoir plus

Les retours du Terrain

 Un ami m’a raconté l’un de ses mentors lors d’un voyage d’affaire en Asie. Il est allé à sa rencontre, l’a remercié pour tout ce qu’il avait pu lui apporter à travers ses livres et formations…

«D'ailleurs, grâce à toi, j'ai commencé à réfléchir à un super projet…»

C'est là qu'il s'est mangé (pas d'autres mots, désolé) le stop le plus violant de toute sa vie !!

«… Désolé! Je t'arrête tout de suite. Tant que ce projet n'existe que dans ta tête, je préfère ne pas l'écouter.

Il ne l'oubliera jamais.

Ceci étant dit, ici nous pouvons parler du projet, car il n'existe pas que dans ma tête. Le projet Puits 100 profite déjà à plusieurs milliers de bénéficiaires en Afrique et en Asie. Regardez!

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

DÉCOUVRIR LES PROJETS

Infos pratiques

 

Je vous remercie de m’avoir lu.

C’était un véritable plaisir d’écrire ce pavé et de le jeter dans la marre.

Avant notre prochain rendez-vous, si toutefois vous l’acceptez, voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le projet Puits 100.

Comment contribuer au projet Puits 100 ?

Il a deux façons de contribuer au projet Puits 100

Faire passer le mot. Vous pourrez simplement partager cette page. Ce n’est pas une petite action. S’en est une grande. Il n’y a que le jour J que nous connaitrons le véritable poids de nos oeuvres.

Tenez ! Je vous ai même facilité ta tâche.

PARTAGER SUR FACEBOOK
PARTAGER SUR LINKEDIN

Pour participer financièrement à la campagne, il y a 2 cas de figure possibles.

  1. Vous faites un don libre ici sur la page de la collecte. Vous serez tenu informé de l’avancement du projet sur Saïd TV et le groupe Koun Saïdan. 

  2. Vous avez de quoi financer un Puits (2500€). Auquel cas, faites-le, soit sur la page de la collecte, soit en envoyant un chèque ou un virement, directement à LIFE ONG. Quoi que vous fassiez, précisez à l’ONG que vous souhaitez voir votre investissement contribuer au projet Puits 100. 

  3. Ainsi, vous resterez le principal interlocuteur de Life, mais je serai informé également de l’avancée des travaux.

 

Pourquoi avoir choisi LIFE ONG ?

Cette question est très importante.

J’ai choisi LIFE ONG, parce que c’est une ONG en qui j’ai confiance. Je connais personnellement les membres fondateurs depuis près de 10 ans. Je suis allé sur le terrain à plusieurs reprises, en tant que bénévole.

Voilà pourquoi, lorsque la question du partenaire s’est posée, la réponse ne s’est pas fait attendre.

Idem, lorsque j’ai été invité à rejoindre le conseil d’administration cette année.

Combien de puits ont été financés ?

 Au moment où j’écris ces quelques lignes, 42 puits sur les 47 sont déjà opérationnels au Mali, Cameroun, Cambodge, Indonésie, Togo…

Où en est la phase liée à l’éducation ?

Elle est à l’étude actuellement.

Je consulte régulièrement des spécialistes des pédagogies alternatives pour construire un projet adapté aux populations en difficulté .

Précision: il n'y a aucune collecte pour le moment. L'investissement octroyée à cette étude provient à 100% des revenus générés avec mon entreprise. Al Hamdulillah.

Vous pouvez participer à la réflexion autour du projet ici

Trop de contenu? Vous ne savez pas par où commencer?

COMMENCEZ ICI